L'association SANTÉ ET MÉDECINE DU TRAVAIL a pour objet de développer une réflexion et de permettre un échange sur les pratiques professionnelles et leurs conséquences scientifiques, sociales et éthiques pour agir sur l'évolution de la médecine du travail. Elle est ouverte aux médecins du travail et aux spécialistes scientifiques et sociaux se préoccupant de la médecine du travail.
La SMT fait partie des membres fondateurs de E-PAIRS.
| Accueil Livres SMT | Cahiers SMT | Bibliothèque | Billets Newsletter | Contact | Rechercher | mise à jour le 28 sept. 2016

RESEAU S.M.T.

 
 28-02-2016 Apres l'affaire du médecin de PSA, le BTP veut licencier un médecin du travail de l'APST
L'APST est un service de santé au travail interentreprises à compétence professionnelle qui surveille des salariés du bâtiment et des travaux publics (BTP). Ce service a initié une procédure de licenciement du Dr Jean-Louis ZYLBERBERG qui y travaillait depuis juin 2014.
Cette procédure fait suite à une longue série de tentatives d'intimidation et d'atteintes à son indépendance. Il a d'abord été l'objet de remarques diverses, puis de convocations pour de reproches de circonstances par le "Directrice médicale" de l'APST qui répercute des plaintes d'entreprises contre lesquelles, du fait du secret médical, le Dr ZYLBERBERG ne peut se défendre..
.lire la suite

Réservez la date du :

Samedi 3 Décembre 
& dimanche 4 Décembre 2016

  pour le
CONGRES du SMT

 

 

Comptes rendus du  
Congrès du 12 & 13 Dec 2015
 

 

La coopération en médecine du travail avec les autres praticiens médecins, du point de vue de la santé au travail d’un patient.

suivre ce lien

 

La Traçabilité des expositions professionnelles et droit du salarié à l’information à la santé, en médecine du travail.   Lire la suite

 

 

Cahier SMT n° 31

 


Parution PAPIER
prévue
 Octobre 2016

 

Cahier SMT n° 30


Le cahier 30 est disponible 

LA COOPÉRATION MÉDECIN ET INFIRMIER EN SANTÉ AU TRAVAIL ET LE DPC

 

7eme colloque E-Pairs du 5 juin 2015 en partenariat avec ass.SMT et SNPST
 livret du colloque avec les vignettes cliniques

Lire la suite

 

Lettre aux parlementaires

 Sur les fondamentaux du métier de médecin du travail pour la réforme de la médecine du travail.

Le métier de médecin du travail est méconnu : non seulement il ne repose pas sur l'appréciation de l'aptitude du salarié à occuper son poste de travail, ce qui le réduirait à une sélection de main d'œuvre mais les consultations " périodiques " sont au contraire très ciblées et ne se font pas du tout " au détriment de la prévention ". Le métier de médecin du travail est très spécifique et repose sur des fondamentaux qui sont totalement ignorés par ces propositions de simplification. C'est ce que nous allons démontrer.

lire la suite

 

BILLET

Par Dominique HUEZ   

Billet sur le Burn-out

Le Burn-out ou Syndrome d’Epuisement Professionnel se caractérise par une détresse émotionnelle, physique et psychique. C’est un processus délétère effondrant la motivation de sujets très impliqués et engagés dans leur travail, face à des situations d’une relation d’aide concernant un public en grande souffrance psychique. On peut y pointer le rôle des conflits de valeur, du sens du travail, de la qualité empêchée, des exigences d’un travail sans marge de manœuvre,.... lire la suite

Tous les Billets

 

HISTORIQUE DES CAHIERS DU SMT

Depuis 1990, Tous les cahiers du SMT sont désormais en ligne

UN MOTEUR DE RECHERCHE
Pour tous les articles parus dans les cahiers depuis 1990. Vous pouvez aussi consulter l'index de chacun des mots présents dans les articles depuis 1995

Suivez ce lien
 

 

suite (Archives de l'association) ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ACTUALITÉ - DÉBATS - INFO

 

Les Procès des Médecins aux Conseils de l'Ordre des Médecins

tous les articles

 

28-09-2016 Il est interdit par un " Ordre " aux ordres, à tout médecin de rechercher toute cause professionnelle pour une psychopathologie du travail ! 
Dominique Huez et Bernadette Berneron médecins du travail sont tous les deux condamnés en appel, par une décision rendue publique le 26 septembre 2016, suite à la plainte de deux employeurs. Leur "avertissement" est confirmé par la chambre disciplinaire nationale de l'ordre des médecins ; des interdictions d'exercice se profilent ! Cela pour avoir attesté du lien entre la santé altérée et le travail de leurs patients. Depuis 2016, six plaintes nous sont connues ; 15 par an viennent à notre connaissance. Cent plaintes d'employeurs existent annuellement. Quatre requêtes ou cassation sont devant le Conseil d'Etat pour cela. Le gouvernement refuse d'agir !

 

 10-06-2016 Billet du coordonnateur : UN SOUTIEN IMPORTANT, UNE INSTANCE DISCIPLINAIRE MAL A L'AISE
Nous étions une petite centaine venus soutenir Dominique HUEZ et Bernadette BERNERON ce mercredi 08 juin 2016 devant la chambre disciplinaire du CNOM. Il faut remercier les organisations qui avaient appelé à se rassembler et personnellement chaque participant(e) qui a manifesté son soutien éclairé à nos collègues.
Dans ces instances, qui fonctionnent habituellement dans une ambiance feutrée, une assistance nombreuse même muette est une garantie de déroulement plus normal. Par exemple, la volonté d'abréger l'expression des défenseurs était manifeste   lire la suite


le M.I.O.P. soutient les Drs BERNERON et HUEZ face à l’ordre des médecin

 
Appel de la FNME-CGT
 

A quoi sert l’Ordre des médecins ?
 

 Paris 8 Juin  
 Chambre Nationale disciplinaire de l'Ordre des Médecins

Eléments de défense du Dr D. HUEZ et B. BERNERON

- D Huez sa défense médicale et le soutien de A Carré

- B Berneron sa défense médicale et le soutien de D Huez.

   

Intervention pour sa défense

 du Docteur D HUEZ

Intervention du Dr A.Carré
en defense du Dr D HUEZ

   

Intervention pour sa défense

du Dr BERNERON

Intervention du Dr D. Huez

En défense du Dr  BERNERTON

 

 

13-05-2016 Information -

-  l'Association Santé et Médecine du Travail a-SMT

- le Syndicat National des Médecins du Travail des Mines et des Industries Electriques et Gazières SMTIEG-CGT

 - le Syndicat de la Médecine Générale,

- l'UGICT CGT

 - Solidaires

- l'Association d'aide aux victimes et aux organisations confrontées aux suicides et dépressions professionnels (ASD PRO)

Le texte de la requete

Sollicitent l'abrogation partielle de l'article R 4126-1 du code de la santé publique en ce qu'il permettrait (?) aux employeurs de saisir l'Ordre des médecins de pratiques d'écrits médicaux qui selon eux, mettraient en cause leur responsabilité devant les prud'hommes par exemple. (Pièce jointe).

Si cette requête n'étaient pas prise en compte par le premier Ministre, les six requérants en feront appel devant le Conseil d'Etat


 28-03-2016 Billet du coordonnateur : Le CNOM en injonction paradoxale : l'accouchement risque d'être compliqué 
Il aura donc fallu 9 mois pour que soient à nouveau inscrits à l’ordre du jour de l’instance disciplinaire nationale de l’ordre des médecins les appels concernant les Drs BERNERON et HUEZ.
Une première remarque est que leurs sorts paraissent indissolublement liés. En effet, les deux appels seront traités le même jour, le 8 juin, comme il y a 9 mois.

Cela en dit long sur l’impartialité des verdicts dont on peut parier à coup sur qu’ils sont déjà écrits.

L’accouchement est donc préparé de longue date mais l’incertitude demeure sur la nature du bébé. Nous avons en mémoire l’absolution donnée par l’instance nationale à un psychiatre se livrant à des « autopsies psychiques » publiques, rectifiée in extremis par le Conseil d’état sur plainte d’un syndicat de personnel des services de santé au travail. . lire la suite


18-02-2016 Communique pour la constitution d’un comite de soutien au Dr. Djemil
Le Dr Karine DJEMIL est intervenue pour protéger deux salariées en grande souffrance suite à harcèlement sexuel. Quelques jours après sa condamnation à une peine exceptionnellement sévère de six mois d’interdiction d’exercice dont elle a fait appel, le président de l’instance disciplinaire  l’a dénoncée à l’ordre des médecins, comme relevant d’une expertise psychiatrique contraignante au motif subjectif qu’elle « aurait « interprété » des faits et des attitudes anodins (…) en leur prêtant une connotation « sexuelle » assez délirante ».  Ce n’est que dans un pays totalitaire qu’on utilise la psychiatrie comme moyen de répression. Faut-il croire que toutes les femmes qui se disent victimes de harcèlement sexuel sont des hystériques affabulatrices, et celles et ceux qui leur porte assistance médicale de  dangereux déments ?    .lire la suite

 13-03-2016  Lettre ouverte a la ministre de la sante
Depuis plusieurs années, une centaine de plaintes d’employeurs par an aux conseils départementaux de l’ordre des médecins, concernent les médecins de tout mode d’exercice dont les écrits visent à porter assistance à leurs patients, qui demandent réparation pour des préjudices qu’ils auraient subis. Ces plaintes révèlent les dysfonctionnements majeurs en matière de droit des instances disciplinaires de l’ordre des médecins. La définition même de la déontologie médicale fondée sur l’intérêt exclusif de la santé du patient est ici détournée et inversée pour servir l’intérêt de l’employeur contre celui du patient. Un nouvel exemple, particulièrement scandaleux, de ces dérives concerne aujourd’hui un médecin du travail, le Dr Karine DJEMIL, qui est intervenue pour protéger par des inaptitudes deux salariées en grande souffrance ayant poursuivi leurs employeurs respectifs pour harcèlement sexuel et moral...lire la suite


 26-01-2016 Billet du coordonnateur Affaire Karine Djemil
Deux plaintes d’employeurs ont été examinées par l’instance disciplinaire régionale IDF, concernant le Dr DJEMIL, pour avoir remis, à des salariées de deux entreprises, copie de leur dossier médical (conformément à l’article L1111-7 du CSP) qui contenait l’étude du poste préalable à l’inaptitude médicale (article R4624-31 du CDT). lire la suite

 18-01-2016 Le jugement de la Chambre disciplinaire de première instance de l'ordre des medecins d'ile-de-france  Le texte du Jugement
 

tous les articles plus anciens


10 Février 2016 :  Le Dr Jean Rodriguez psychiatre a vu sa condamnation suite à plainte d’employeurs, totalement confirmée en appel.

 
Le Dr Jean Rodriguez psychiatre a vu sa condamnation suite à plainte d’employeurs, malgré son irrecevabilité, totalement confirmée en appel. L’ordre des médecins confirme son projet d’empêcher tous les psychiatres et médecins généralistes d’attester du lien-santé travail. Encore une fois, il bafoue les principes de droit, dont le respect essentiel du secret médical.
D Huez pour l’ass-SMT

La condamnation du dr Rodriguez confirmée par une décision " d'ancien régime "
L’instance disciplinaire nationale de l’ordre des médecins a donc choisi de confirmer, en appel, la condamnation du Dr Jean RODRIGUEZ, Médecin Psychiatre.
Le report sine-die de deux appels concernant les Dr HUEZ et le Dr BERNERON et cette condamnation pourraient être une tactique de l’ordre. Alors que l’ordre et ses juridictions ont dû reconnaître « du bout des lèvres », le bien-fondé de l’établissement du lien entre la santé d’un salarié et son travail par un médecin du travail, le rapport scandaleux de 2006 n’a toujours pas été corrigé et pèse encore sur les autres praticiens.

lire la suite

le jugement du CNOM
 
Appel à soutenir le Dr RODRIGUEZ
 
Comité de soutien
 
http://csdr84.net/


MIOP-2016 Mouvement médical d’Insoumission Ordinale Partielle

L’Ordre des médecins, structure réactionnaire à sa naissance en 1940 et depuis toujours très conservatrice, ne peut pas représenter l’unité du « Corps Médical de France ». Il a toujours été contesté et il aurait dû disparaître lors de l’élection de 1981 … sa suppression faisait partie des 110 propositions du candidat François Mitterrand. Le reniement de ce pouvoir socialiste a été un facteur important de baisse de la contestation.
Nous nous élevons contre les nombreuses interventions et prises de positions ordinales en 2015 :
 L’Ordre a accepté de recevoir, au mépris du secret médical et de la santé des patients, des centaines de plaintes d’employeurs contre des médecins du travail, psychiatres, généralistes, qui avaient attesté par écrit de leur diagnostic du lien entre l’atteinte à la santé de leur patient et leur travail. Ces plaintes sont pourtant irrecevables au niveau juridique ;
L’Ordre a intenté des procès à des médecins, notamment retraités sans activité médicale rémunérée, pour non paiement de cotisation ;
L’Ordre a eu des pratiques disciplinaires partiales et injustes qui ont frappé entre autres le Dr Nicolas BONNEMAISON, qui se trouve privé d’activité médicale au moins jusqu’en 2017 du seul fait de la décision ordinale ;
L’Ordre a pris des positions contre le  projet de tiers payant généralisé, contre la démarche de lanceuse d’alerte du Dr Irène FRACHON…lire la suite

la suite
102 Médecins signataires
Adhésion


Le choc de simplification de la médecine du travail

tous les articles

La loi El Khomri ou comment transformer la médecine du travail de prévention des risques professionnels en médecine de sélection de la main d’œuvre
L’examen du sort que fait subir le projet de loi El Khomri au droit des travailleurs à la protection de la santé au travail, est particulièrement démonstratif de la régression sociale qu’elle entrainerait en ce qui concerne une médecine du travail au bénéfice de tous.
Le droit fondamental à la surveillance médicale régulière de la santé au travail ne concernerait plus qu’une frange des salariés.Une première disposition concerne les visites médicales en médecine du travail qui assurent la pertinence de tout acte médical : sans examen médical périodique ouvert à chaque salarié, comment un médecin pourrait-il intervenir et comprendre alors ce qui se joue pour la santé d’un salarié et formuler ses propositions ? 

lire la suite sur Médiapart

Télécharger


26 Janvier 2016 Lettre aux trois Ministres : Mme  Marisol TOURAINE, Mme Myriam EL KHOMRI, Mr Jean-Jacques URVOAS


Madame la Ministre,

Nous revenons vers vous pour vous saisir, à nouveau, des dysfonctionnements des instances disciplinaires de l’ordre des médecins.
La situation que nous souhaitons évoquer est particulièrement révélatrice de ceux-ci, dont nous avons déjà eu l’honneur de vous informer et qui par ailleurs ont donné lieu à une question de Mr Dominique WATRIN, Sénateur.
Il ne s’agit plus, cette fois, d’un simple conflit du travail mais de pratiques, concernant des salariées sous subordination qui, si elles étaient confirmées, relèveraient d’un délit caractérisé.

La nature du conflit est précisée dans le communiqué joint.
Alors que le Dr DJEMIL a jugé utile devant le retentissement pour la santé de deux salariées de les déclarer inaptes à leur poste de travail, il lui est reproché d’avoir remis à ces salariées leur dossier médical, dont elles ont fait état, à l’appui de leur plainte pour harcèlement sexuel, et qui est assimilé par les instances disciplinaires à un « certificat de complaisance ».lire la suite

Lettre à Mme
Marisol TOURAINE

Lettre à Mme
Myriam EL KHOMRI

Lettre à Mr
Jean-Jacques URVOAS
 


 

 

Le choc de simplification de la médecine du travail

tous les articles

Lettre ouverte de l'association santé et médecine du travail aux parlementaires : Un projet gouvernemental de démantèlement de la prévention médicalisée en médecine du travail dicté par le CISME  lire la suite 


  La pétition du CISME et des présidents de service de santé au travail, demandant l'abandon des visites médicales       lire la suite 

 

 

APTITUDE et vulnérabilités individuelles

tous les articles

  Simplifier la médecine du travail : vers une médecine de sélection médicale de la main d'œuvre en dépistant des vulnérabilités individuelles sans proposition à l'employeur de transformation de poste ? Article paru le 29-12-2014 dans "Semaine sociale LAMY"       lire la suite 

ARCHIVES des ACTUALITES depuis 2004

 

Haut de page