L'association SANTÉ ET MÉDECINE DU TRAVAIL a pour objet de développer une réflexion et de permettre un échange sur les pratiques professionnelles et leurs conséquences scientifiques, sociales et éthiques pour agir sur l'évolution de la médecine du travail. Elle est ouverte aux médecins du travail et aux spécialistes scientifiques et sociaux se préoccupant de la médecine du travail.
La SMT fait partie des membres fondateurs de E-PAIRS.
| Accueil Livres SMT | Cahiers SMT | Bibliothèque | Billets Newsletter | Contact | Rechercher | mise à jour le 17 nov. 2019

RESEAU S.M.T.

Réservez les dates
Samedi 30 NOVEMBRE 2019


Congrès

de l'association SMT

  • Actualités

  • Pratiques actuelles au regard des changements législatifs

  • Des coopérations à réinventer

Programme-Lieu-Inscription

 

 

Cahier SMT n° 36

le cahier 36 est consultable 
 

Pratique médicale Visibilité des risques professionnels

- Clinique médicale du travail au Quotidien

- Prévention, reconnaissance réparation des risques du travail

- Le sujet au centre de la pratique Les juridictions ordinales l’ignorent

Accéder

 

24-03-2018

Compte-rendu de la journée de printemps de l'a-SMT 

Harcèlement sexuel et travail
 

Présence de Nicolas Chaignot :

Auteur de l’article paru dans la Revue de droit du travail 2018 « Le harcèlement sexuel dans les relations de travail, quels moyens pour quelles spécificités ? »

Constats des professionnels de santé au travail : Sont présentées les observations de 4 médecins du travail et un point d’étape sur la situation d’une consœur dont la pratique (inaptitude médicale et remise de leur dossier médical à leur demande), face aux atteintes à la santé (état dépressif, tentative de suicide) conséquences de harcèlement sexuel en entreprise, ......

.lire la suite

 
24-03-2018
Invisibilité du Harcèlement sexuel au travail 

Premiers constats en médecine du travail sur l’aspect invisible du harcèlement sexuel au travail, après le séminaire de travail de l’association Santé et Médecine du Travail qui s’est tenu à Paris le samedi 24 mars 2018.
Les constats préalables :
Les médecins du travail ont très rarement accès à des salariées qui en première intention parlent au médecin du travail des faits de harcèlement sexuel au travail. Et pourtant des études montrent qu’un nombre non négligeable de ces situations accompagnent des faits de harcèlement moral au travail qui sont eux beaucoup mieux repérés par les médecins du travail. Il est démontré depuis de longues années que les faits de harcèlement moral au travail naissent dans des organisations du travail délétères aux facteurs de risques bien instruits.
Notre réflexion actuelle :.lire la suite
 

 

Lettre aux parlementaires

 Sur les fondamentaux du métier de médecin du travail pour la réforme de la médecine du travail.

Le métier de médecin du travail est méconnu : non seulement il ne repose pas sur l'appréciation de l'aptitude du salarié à occuper son poste de travail, ce qui le réduirait à une sélection de main d'œuvre mais les consultations " périodiques " sont au contraire très ciblées et ne se font pas du tout " au détriment de la prévention ". Le métier de médecin du travail est très spécifique et repose sur des fondamentaux qui sont totalement ignorés par ces propositions de simplification. C'est ce que nous allons démontrer.

lire la suite

 

HISTORIQUE DES CAHIERS DU SMT

Depuis 1990, Tous les cahiers du SMT sont désormais en ligne

UN MOTEUR DE RECHERCHE
Pour tous les articles parus dans les cahiers depuis 1990. Vous pouvez aussi consulter l'index de chacun des mots présents dans les articles depuis 1995

Suivez ce lien
 

 

 

suite (Archives de l'association) ...

 

ACTUALITÉ - DÉBATS - INFO

L’ Augmentation du nombre de visites à la demande. Quelques exemples de pratiques du médecin du travail.

La loi « relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels » a, dans son chapitre consacré à la modernisation de la médecine du travail, modifié en les allégeant, les modalités de suivi médical des salariés en supprimant le principe de la visite d’embauche pour nombre de salariés transformée en visite d’information et de préventionet en élargissant la périodicité du suivi médical de salariés. Seuls les salariés sur des postes présentant des risques particuliers pour leur santé , leur sécurité… ou celle de tiers bénéficient d’un suivi individuel renforcé réalisé avant l’embauche.

Même quand le MdT se donne les moyens de faire respecter son indépendance professionnelle, l’organisation du travail en SSTIE, en raison de la pénurie de MdT et de la multiplicité des procédures réductrices pour l’action du MdT ne lui permet pas, sauf à résister jusqu’à l’épuisement, de mener à bien sa mission d’ « éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail ». lire la suite  

 
17/05/2019 Audition de l’association Santé et Médecine du Travail  Au SENAT : commission des affaires sociales du Sénat, sur la mission d'information sur la santé au travail

Quel bilan faites-vous de la réforme de la santé au travail ?
Pour répondre à vos questions relativement précises il nous faut en préambule vous exposer, rapidement, quelques pratiques des médecins du travail pour accomplir leur mission réglementaire " d'éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail ".
Tout d'abord, la surveillance individuelle des salarié(e)s est particulièrement importante et l'essence même du métier : 
lire la suite  

Faute inexcusable Défendez vos droits !

ACCIDENTS DU TRAVAIL – ACCIDENTS DE TRAJET – MALADIES PROFESSIONNELLES

Ce site d’accès gratuit est dédié aux victimes d’accident du travail, d’accidents trajet et maladies professionnelles qui souhaitent faire valoir leurs droits à réparation de leurs préjudices auprès de la Sécurité sociale et leur employeur.
www.fauteinexcusable.com

 

 

Les Procès des Médecins aux Conseils de l'Ordre des Médecins

tous les articles

 

19-11-2018 Communiqué de l’association SMT et de l’USP,

Le Conseil d’état ou « Courage, fuyons »

Le conseil d’état le 24-10-2018 a refusé de se prononcer sur le déni de justice que connaît le Dr Karine Djemil. Rappelons que ce médecin du travail a été l’objet de deux plaintes d’employeurs différents pour avoir remis à des salariés des extraits du dossier médical consistant en l’étude de poste, rendue obligatoire, et qui mettait en lumière des pratiques de harcèlement sexuel.

• Elle a été condamnée à six mois d’interdiction d’exercice, dans des conditions très douteuses en première instance,

• Traitée d’affabulatrice par le président de l’instance qui a trahi le secret de la délibération en demandant une expertise psychiatrique.

• En appel cette condamnation a été confirmée à trois mois ferme et trois mois avec sursis. Une procédure de licenciement est actuellement en cours. Le préjudice est majeur.    .lire la suite

 

tous les articles des Procès des Médecins aux Conseils de l'Ordre des Médecins, plus anciens


 

 

PSYCHOPATHOLOGIE du TRAVAIL 

tous les articles
 

Tous les liens de PSYCHOPATHOLOGIE DU TRAVAIL

 vers les articles des cahiers SMT


ARCHIVES des ACTUALITES depuis 2004

 

 

Haut de page